Facebook prépare t-il sa renaissance financière ?

Facebook prépare t-il sa renaissance financière ?

Après la célébration pour Facebook de son milliard de membres actifs chaque mois, le réseau social reste au centre des attentions (et des polémiques).
Piqûre de rappel sur l’actualité de Facebook de ces derniers jours.

Facebook, troisième pays du monde

Mark Zuckerberg l’a annoncé jeudi dernier sur son profil personnel, 1 milliard d’utilisateurs sont actifs chaque mois sur le réseau social le plus utilisé au monde.

Profil Facebook Mark ZuckerbergParmi eux, 522 millions se connecteraient même tous les jours. Autre chiffre marquant, 600 millions seraient des mobinautes. Ainsi, Facebook devient virtuellement le 3eme pays au monde derrière la Chine et l’Inde. Prochaine étape ? La Russie.

A l’occasion de cette étape symbolique, Facebook avait mis en ligne pour la première fois une vidéo de promotion démontrant que oui, se connecter au réseau social est devenu aussi habituel que de s’asseoir sur une chaise(?).

De notre côté, nous vous avons concocté une infographie récapitulative des chiffres les plus marquants évoqués sur la toile depuis jeudi dernier.

Infograhie Facebook

Facebook « ne fait plus dans le social »

Il apparaît clairement en effet que Facebook cherche à trouver un business model viable depuis son entrée en bourse. Avec un titre dont la valeur a chuter de 40% et une perte nette évaluée à 157 millions pour le trimestre dernier, il devient urgent de « faire entrer de l’argent ».

On a donc assisté à l’annonce de plusieurs dispositifs dans ce but : un Facebook haut de gamme pour les entreprises qui « seraient prêtes à payer pour », de la publicité au format mobile, des cadeaux payants pour l’ensemble des membres du réseau, ect. Et ce milliard de membres actifs tombait à point nommé pour rassurer les investisseurs dans un contexte où Facebook faisait face à ne nombreuses critiques (polémique des messages privés publiés ou scannés).

Mais ce n’est pas tout. Facebook pousserait-il également les marques à dépenser via ses multiples mises à jour ? C’est fort possible.
L’opération nettoyage des faux profils avait déjà fait perdre une partie significative de leur communauté à certaines marques (jusqu’à une centaine de milliers de fans pour les plus importantes) qui devraient donc, logiquement, renforcer leur présence publicitaire sur le site pour retrouvez une communauté digne de ce nom.

Aussi, les administrateurs de pages Fan font actuellement part d’une baisse de leur reach. Et pour cause. Facebook à récemment mis à jour son algorithme pour « améliorer l’expérience utilisateurs ». Conséquence ? Seuls les fans ayant des interactions régulières avec la page de marque verront ses publications, il devient donc très difficile de faire intéragir de nouvelles recrues. Le reach se voit donc défavorisé par rapport à la publicité pour engager une communauté de fans. Dommage donc pour les structures qui n’ont pas forcément un budget faramineux pour faire de la publicité sur Facebook.